Forum Moto Le Mans

Bienvenue à toi invité sur ce beau forum local de moto: www.MotoLeMans.com.

Sur ce site dédié aux motards sarthois, on discute de sujets motos actuels, on fait des balades sympathiques en groupe etc.

Ici règne une ambiance cordiale et amicale.
Donc si tu en as marre de rouler seul n'hésite pas.

Tout est gratuit et il n'y aucune obligation.. à part celle d'être passionné par ton deux roues ^^

Inscris-toi et présente-toi, on t'attend! Smile

A tout de suite Wink


AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Hello Invité!!!................................... un devis moto ? avec SMC ? : http://www.devis-assurancesmotos.com/produits.htm#..................

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 La panne d'allumage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sander'
Joe Bar Team
Joe Bar Team
avatar

Masculin

Nombre de messages : 5564
Age : 30
Localisation : Dans les airs
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: La panne d'allumage   Lun 7 Sep - 15:11 Partager-

Les causes d’une panne d’allumage peuvent être relativement simples à découvrir.
La remise en état exige d’agir avec méthode. Si la panne vient de l’électronique, ce domaine plus complexe nécessite le matériel et la compétence d’un professionnel.



1 - Testez bougie et antiparasite
Démontez la bougie et rebranchez-la dans son antiparasite, mettez son culot en contact avec le moteur (à l'aide d'une pince isolante par ex.) Lancez le moteur au démarreur ou au kick. Si l’étincelle ne jaillit pas, une bougie peut être morte, “claquée” par une surchauffe, mais la panne peut également venir d’un capuchon antiparasite déficient (ou tout simplement mal branché, le fil de bougie tenant juste par le caoutchouc, sans établir de connexion). Testez en enlevant le capuchon antiparasite. Mettez le fil haute tension à environ 1 cm du moteur et démarrez : un allumage normal provoque un arc électrique puissant . Si l’arc jaillit bien, la bougie (ou l’antiparasite) est à remplacer. Testez avec une bougie neuve : si l’étincelle ne revient pas, c’est l’antiparasite qui est malade.



2 - Méfiez-vous du contacteur de béquille latérale
En vieillissant, la béquille prend du jeu, les contacts s’oxydent et la fonction se fait mal, d’où la coupure d’allumage intempestive en roulant. C’est flagrant si votre moteur tourne normalement tant que vous n’engagez pas une vitesse. Vous pouvez shunter provisoirement les deux fils arrivant aux bornes du contacteur de béquille. Installez un contacteur neuf dès que possible. Un accident provoqué par une latérale oubliée qui se déplie peut être très grave.



3 - Vérifiez les contacteurs de sécurité
Vérifiez qu’un autre coupe-circuit de sécurité ne soit pas débranché (vibrations ou fil cassé) ou ses contacts oxydés, à la poignée d’embrayage ou tout simplement au coupe contact du guidon. Vérifiez le passage du courant électrique en utilisant une lampe témoin et une pile sur le circuit du contacteur soupçonné. Les métaux sont bons conducteurs d’électricité, mais leurs oxydes sont isolants. La majorité des problèmes vient de là : grattez alors les contacts oxydés pour retrouver une surface métallique propre. Pour un mauvais contact au coupe contact du guidon , démontez soigneusement les petits éléments électriques à l’intérieur de la poignée. Attention à leur place, aux vis de fixation et au petit ressort interne.



4 - Capteur d’allumage ou électronique ?
Comme pour la bobine, testez à la lampe témoin . Un problème de boîtier d’allumage électronique , provoquant des dysfonctionnements déroutants, s’avère plus complexe. Attention, vous risquez de l’achever en le testant de manière aléatoire, en croyant avoir trouvé une panne alors que vous venez de la créer. Ce boîtier coûte cher. Pour savoir si la panne vient bien de lui, l’idéal est de vous faire prêter un boîtier identique et sain, ce qui n’est pas facile. Sinon, adressez vous à votre motociste préféré pour un contrôle précis.



5 - Testez la bobine
Une étincelle inexistante ou faible met en cause le système d’allumage. Commencez par la bobine haute tension sur laquelle arrive le fil de la bougie. Sur un quatre-cylindres en ligne, une bobine alimente les cylindres extérieurs et l’autre les intérieurs. Une bobine H.S. sur une des paires de cylindres se repère puisque l’étincelle jaillit sur un couple de bougies et pas sur l’autre. Avec un monocylindre, soit vous vous faites prêter une bobine identique, soit vous testez votre bobine à l’aide d’une lampe témoin auto-alimentée. Si votre bobine a deux petites cosses d’alimentation (allumage TCI), branchez chaque pince crocodile sur chacune des cosses, et ensuite entre chacune des cosses et la sortie du gros fil de bougie. Si la lampe ne s’allume pas à chaque fois, le circuit électrique est coupé à l’intérieur de la bobine et vous pouvez donc la jeter. Effectuez vous-même ou chez un professionnel un contrôle rigoureux de la bobine à l’ohmmètre. La résistance interne du bobinage est précisée par le constructeur.
Revenir en haut Aller en bas
 

La panne d'allumage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Moto Le Mans :: Paddock :: Rubrique mécanique :: Diagnostics des pannes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit